10.11.2017 |
Liz W.
Créer une chaîne d'approvisionnement durable dans des territoires de production complexes

Quel rapport pourrait-il y avoir entre les emballages alimentaires pour la vente à emporter et la protection des éléphants sur l’île indonésienne de Sumatra ?

Et bien plus que vous ne le pensez ! En 2013, Asia Pulp & Paper (APP), l'un des leaders mondiaux du marché de l'emballage pour la restauration hors domicile, a décidé de faire un grand pas en avant pour améliorer la durabilité de sa chaîne d'approvisionnement. L’entreprise a lancé une ambitieuse Politique de Conservation Forestière (F.C.P). Mais APP va bien au-delà, en s’intéressant également aux parties prenantes locales et internationales qui interagissent dans les paysages complexes où l’entreprise opère. En collaboration avec la Fondation Belantara, APP a lancé des centaines de projets d'autonomisation des communautés. Pourquoi prennent-ils tant à cœur leur responsabilité sociale d'entreprise ?

Durabilité et approche multi-parties prenantes

APP dispose de 9 sites de production en Indonésie et plus de 20 en Chine. Ces installations ayant inévitablement un impact sur les communautés voisines, APP développe ainsi plusieurs programmes pour rendre leur production durable et socialement responsable. A travers sa Politique de Conservation Forestière, APP s'est engagé à arrêter le défrichement des forêts naturelles, à protéger les tourbières, à respecter les populations locales ainsi que les droits de l'Homme et des travailleurs, et soutenir des projets de foresterie communautaire. Pourtant, APP estime que les entreprises doivent aller au-delà de la durabilité de la chaîne d'approvisionnement en s'engageant véritablement dans des programmes de conservation et de restauration des forêts. C'est pourquoi l'entreprise s'est engagée à conserver et à restaurer 1 million d'hectares de forêt, l’équivalent de la taille de la Jamaïque ou d’1,4 million de terrains de football.


Malgré ces engagements, de nombreux défis subsistent tels que l'empiètement illégal, les conflits sociaux et les incendies de forêt. Les communautés locales manquent souvent d'accès aux ressources essentielles et dépendent donc de leur environnement immédiat. Dans leur lutte pour survivre, ils menacent l'environnement par l'exploitation forestière illégale et la culture sur brûlis pour ouvrir de nouvelles zones agricoles.


Mais mieux vaut prévenir que guérir ! La lutte contre la pauvreté et l'autonomisation des communautés locales est essentielle pour engager les populations locales dans la protection des forêts naturelles. Les communautés locales sont des acteurs clés dans le paysage indonésien et APP comprend que la coopération avec toutes les parties prenantes agissant autour des zones de concession est fondamentale. Comme l'a déclaré l'ancienne responsable du développement durable chez APP, Aida Greenbury : « Nous ne pouvons pas le faire tout seuls. » C'est pourquoi APP adopte une approche multi-parties prenantes. C'est un processus difficile pour identifier les droits et les responsabilités de tous les acteurs impliqués par rapport à leurs attentes et les différents usages des territoires. Pourtant, à long terme, c'est le meilleur moyen de protéger les forêts naturelles et de créer des entreprises durables.

     

 

Des paysages vivants

APP a élaboré 10 paysages prioritaires en consultation avec ses parties prenantes pour la conservation et la restauration. Ces paysages sont au centre des travaux de la Fondation Belantara, une organisation indépendante à but non lucratif créée à l'initiative d'APP en 2014. La fondation est une plateforme de collaboration importante pour les communautés locales, la société civile, les gouvernements locaux et les entreprises. Belantara coordonne les différentes initiatives de ceux engagés dans des projets de conservation axés sur les forêts tropicales de Sumatra et Kalimantan.


La Fondation Belantara permet de centraliser les financements publics et privés pour les rediriger vers les communautés locales et autres acteurs qui réalisent des projets de conservation des forêts et de protection de la biodiversité. Elle finance des programmes de recherche et d'agroforesterie communautaire qui aident à restaurer les forêts naturelles et à protéger les espèces menacées telles que le tigre, l'éléphant et l'orang-outan de Sumatra. Belantara propose également des programmes d'autonomisation pour renforcer les économies locales fortement tributaires des ressources naturelles. Ces programmes aident les habitants à adopter des formes d'agriculture plus durables, à renforcer leurs compétences commerciales et à créer des entreprises locales.


On peut citer en exemple le projet initié par la Fondation dans la région de Bukit Tigapuluh dans l'Est de l’île de Sumatra. C’est un territoire où les éléphants sont gravement menacés car leurs habitats se détériorent. Les ONG locales travaillant avec la Fondation Belantara, cherchent à réduire les conflits entre l’homme et l’éléphant au travers d’une meilleure gestion des forêts. Cela passe par exemple par l’identification d’espaces réservés à l’alimentation, ainsi que la création de couloirs de passage pour que les éléphants puissent traverser le territoire cultivé sans causer trop de dommages. Des programmes de sensibilisation et d'éducation aident à prévenir les conflits entre humains et éléphants. Outre la protection des éléphants, le projet protège également les moyens de subsistance des habitants et améliore les conditions de vie locales.

Une autre façon d'aider les parties prenantes locales est le système intégré de foresterie et d'agriculture qui a été primé lors de la COP21 à Paris en décembre 2015. L'I.F.F.S est un programme de 10 millions de dollars destiné à promouvoir des projets communautaires dans 500 villages. En mai 2017, 75 villages ont mis en œuvre des activités I.F.F.S dans cinq provinces indonésiennes. APP souhaite impliquer 200 villages d'ici décembre 2017. Une première évaluation en janvier dernier montre que la communication entre les communautés et APP s'est améliorée et que les parties prenantes locales se sont davantage impliquées.

           

Il est clair qu'Asia Pulp & Paper a bien progressé dans sa gestion de l’approche territoriale depuis que l’entreprise a intégré la notion de durabilité dans sa chaîne d'approvisionnement grâce au développement de sa politique d’entreprise. Pourtant, une chaîne d'approvisionnement durable ne suffit pas pour rétablir l'équilibre entre la conservation des territoires, le bien-être de la communauté locale et la croissance durable. C'est pourquoi APP a porté sa responsabilité sociale à un tout nouveau niveau : en collaboration avec Belantara, l’entreprise construit des liens entre de multiples parties prenantes et responsabilisent les communautés locales afin qu'elles s'engagent dans la protection de la forêt naturelle et de la faune. Comme Thich Nhat Hanh l'a récemment formulé : « Si vous voulez sauver la planète, si vous voulez transformer la société, vous avez besoin d'une communauté forte ».

Pour plus d'informations sur APP, suivez-nous sur Twitter @AsiaPulpPaperEU

 

 

Tags:
Catégories:
commentaires (0)
voir toutes les videos ...
voir toutes les images ...
Tweets récents
Follow @AsiaPulpPaper