07.07.2017 |
Laura B.
Dans les coulisses de notre approche territoriale : Une réponse concrète à nos objectifs « Zéro Déforestation »

Depuis 2012, nous avons entrepris une véritable et ambitieuse transformation de notre modèle économique à travers une Feuille de Route « Vision 2020 » afin d’éliminer toutes fibres de bois issues des forêts primaires et ce, dans l’intégralité de notre chaîne d’approvisionnement. Depuis 2013, nos approvisionnements en fibres proviennent exclusivement de plantations gérées de façon durables, ce qui nous place sur la bonne voie dans la mise en œuvre de notre engagement « zéro déforestation ». Cet engagement se concrétise par notre Politique de Conservation Forestière (PCF) qui s’appuie sur quatre axes de progrès :

  • La protection optimale des forêts naturelles
  • De meilleures pratiques dans la gestion de tourbières 
  • L’engagement de travailler avec les communautés locales
  • La traçabilité complète et la transparence totale tout au long de la chaîne d'approvisionnement

 

Même si une entreprise comme la nôtre gère durablement ses concessions en s’engageant sur la protection et la restauration des forêts riches en Stock de Carbone (HCS)1 et des forêts à Haute Valeur de Conservation (HCV)2 tout en assurant nos capacités de production, cela ne suffit pas pour mettre un terme à la dégradation des forêts naturelles par d’autres acteurs.

L’approche territoriale : la coopération au service de la protection des forêts

Comme nous, de nombreuses entreprises se sont engagées ces dernières années dans des politiques ambitieuses pour éliminer la déforestation des zones tropicales, que ce soit pour la plantation de palmier à huile, la production de soja ou de pâte à papier. Malgré ces engagements de gestion durable, la dégradation des forêts se poursuit autour des concessions commerciales et parfois même à l’intérieur de ces concessions. En effet, certaines communautés locales dépendent de l’environnement qui les entoure pour assurer leur subsistance. Lorsqu'elles n'ont pas d'autres options pour sécuriser leur revenu, elles peuvent être tentées de faire pression sur l'environnement par l'exploitation illégale de la forêt, le développement de cultures sur brûlis ou encore l'expansion des zones de culture de palmiers. Ces activités menacent l'intégrité de la forêt naturelle et l’ensemble de l’écosystème dans lequel vivent ces communautés.

Intégrer la diversité des pressions et des opportunités pour protéger le territoire

Pour toutes ces raisons, nous pensons que l’approche territoriale est en mesure d’amorcer un changement radical dans la protection des forêts. Cette approche conduit à analyser l’ensemble des enjeux de protection et de développement auxquels sont confrontés les communautés locales et les différentes concessions industrielles.

Nous sommes convaincus que c’est seulement en travaillant avec l’ensemble des parties prenantes qui interagissent dans un même territoire en combinant leur expertise et leur capacité d’investissement que nous trouverons des solutions adaptées pour promouvoir une exploitation durable des forêts, et ainsi atteindre notre objectif  zéro déforestation. Pour Asia Pulp & Paper, cela implique tout particulièrement de travailler conjointement avec les communautés locales vivant dans nos concessions et autour pour favoriser l’émergence d’activités de subsistance, qui ne compromettent pas l’intégrité des forêts naturelles. Pour préserver les écosystèmes et les services qu’ils fournissent, il faut donc s’appliquer à développer une planification et une compréhension globale des interdépendances entre les zones de forêts naturelles, des corridors écologiques et des habitats fragiles.

L’approche territoriale reconnaît la nature systémique des pressions qui peuvent résulter d’une déforestation non maitrisée. Cette approche fournit donc un cadre conceptuel et opérationnel pour promouvoir un changement de paradigme dans l’utilisation durable des terres, en vue de dépasser une approche par secteur pour mieux protéger les territoires. C’est de cette manière que nous essayons depuis 2014 d’être le moteur d’un changement dans la gestion des forêts, en mettant l’approche territoriale au cœur de notre Politique de Conservation Forestière.

Landscape approach

 

[1] High Carbon Stock - HCS: zones à haut stock de carbone, c’est-à-dire densément boisées et stockant beaucoup de carbone.

[2] High Conservation Value - HCV : forêts dont la valeur culturelle ou symbolique, et en tant que réserve de biodiversité est plus importante que celle qu’elles auraient en étant exploitées par des activités industrielles.

Tags:
Catégories:
commentaires (0)
voir toutes les videos ...
voir toutes les images ...
Tweets récents
Follow @AsiaPulpPaper